DISCommuniquer

bouton-testezvous.gif

 


Vu dans la presse

lentreprise.jpg


  
 
 
anim_diagnostic.gif
 
360_o.gif
   
  Le Modèle DISC

Outil de management, de soi même, d’autrui et des situations, permettant de mesurer le comportement d’une personne ainsi que ses motivations, ce qui la pousse à agir. Chacun d’entre nous possède des niveaux différents de chacune de ces couleurs, c’est ce qui nous rend unique.

testezvous.jpg
fabart.jpg


Le management
situationnel

 

Cliquez ici pour lire l'article "le management situationnel"

Directif: Le manager prend la décision. Il donne des instructions précises et surveille de près les résultats.
 
Persuasif: Le manager prend la décision après discussion ou explications. Le manager explique ses décisions et donne des occasions de discuter.
 
Participatif: Le collaborateur prend la décision avec le soutien du manager. Le manager partage les idées et facilite la prise de décision.
 
Délégatif: Le collaborateur prend la décision. Le manager délègue ses pouvoirs pour les décisions et l'exécution. 


Le MBTI

 
Cliquer pour lire l'article sur le MBTI
Etabli d'après les travaux de Carl Jung par Katharine Briggs et sa fille Isabel Myers, l'indicateur typologique Myers-Briggs offre 16 types de caractère possibles à partir de 16 combinaisons.
 


Préférences cérébrales

 
 
   


 La fenêtre de JOHARI
Modèle qui représente le degré de connaissance de l'autre et de soi-même dans les relations entre individus. Il traduit les différentes interactions entre l'individu et le groupe dans lequel il évolue. 
 
 
Le modéle
Blake et Mouton
Cliquez pour lire l'article sur la Grille de Blake et Mouton
 
Cette grille permet de définir cinq styles de comportement (susceptibles de variations et de nuances). Ce sont:
- le style 9.1 "boulot-boulot": exclusivement axé sur la production, il cherche à éliminer au maximun l'incidence des facteurs humains.
- le style 9.9 "esprit d'équipe": développe simultanément et de façon harmonieuse un fort souci des personnes et des exigences de production élevées.
- le style 1.9 "gentil organisateur": uniquement préoccupé du climat et des bonnes relations, il laisse au second plan les exigences de production.
- le style 5.5 "opportuniste-pragmatique": négocie adroitement et à tour de rôle entre la satisfaction des demandes personnelles et les exigences de production.
- le style 1.1 "retrait": n'assure qu'un minimum d'instructions, d'information et de présence.
 
 

Bienvenue aux

    lecteur(s) en ligne 

pave_etudia.jpg

 
Pour nous contacter
 
   mail_question.jpg
 
 

 

 

arcenciel.gif 
 

manager_go.jpg

 

ID.jpg

 

 
 
entretien d'évaluation
Quel jugement portez-vous sur les entretiens d'évaluation dans votre entreprise ?
excellent
bon
satisfaisant
décevant
médiocre
l'entretien annuel n'est pas pratiqué

Résultats
 
entretien d'évaluation
Quel est le point que votre manager pourrait améliorer durant l'entretien d'évaluation ?
sa capacité à me motiver
sa connaissance de mon poste et de mon activité
sa capacité à me conseiller
sa qualité d'écoute

Résultats
 
 
Il est essentiel d'élaborer un plan d'action commun pour que l'entretien d'évaluation trouve une conclusion positive. Pour donner de bons résultats, un plan d'action doit suivre le modèle SMART:
- Spécifique: que voulons-nous réaliser concrètement?
- Mesurable: il faut pouvoir mesurer les objectifs (durée, qualité, quantité, coûts ...).
- Approprié: l'entretien s'accorde-t-il aux objectifs de l'organisation et aux besoins de votre collaborateur?
- Réaliste: il doit être acceptable, correspondre aux moyens de votre collaboration et de votre organisation.
- Temps: le plan aura une échéance, à diviser en étapes pour permettre un suivi régulier.
 
recrutement
Pour recruter, vous vous fiez avant tout
aux diplômes
à l'expérience
à la personne

Résultats
 
recrutement
Faites-vous passer un test de personnalité à vos candidats ?
Oui
Non
Pour certains postes

Résultats
 

Archives

27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 23:05
Apprendre à mieux se connaître et à mieux connaître les autres, tel est l'objectif premier de la programmation neurolinguistique. Le but : parvenir à mieux gérer son stress et celui de son interlocuteur. L'application de cette technique dans l'entreprise n'est donc pas dénuée de sens, particulièrement lorsqu'on est appelé à manager des équipes...
 
Partant de la conception selon laquelle l'être humain est un "système", Gringer et Bandler, les "pères" américains de la PNL, ont créé des outils qui permettent à un individu de décoder son propre fonctionnement ("ses programmes") et ceux de ses interlocuteurs. Pratiquer la PNL consiste tout à la fois à cesser d'interpréter le comportement ou les paroles d'autrui selon ses propres "filtres", à prendre conscience qu'il existe d'autres types de fonctionnement tout aussi valables pour leur "propriétaire" et tout aussi cohérents... pour finalement s'entraîner à utiliser les "filtres" de son interlocuteur en cas de besoin, de manière à mieux le comprendre ou à se faire comprendre. Tout un programme !
 
Décodage
 
P comme programmation
Imaginez que votre père vous ait rabâché durant votre enfance : "Toutes les femmes sont comme ta mère : bavardes, frivoles, inconstantes...). Le jour où vous rencontrez une fille, il y a de fortes chances pour que ce "programme" remonte à la surface. Pour peu qu'elle veuille aller danser, vous allez la trouver frivole. Si elle insiste, elle vous paraîtra bavarde. Et si elle vous quitte, vous vous direz que votre père avait raison : les femmes sont inconstantes !
En identifiant vos croyances, en décodant votre mode de fonctionnement, la PNL vous permet de dissocier ce que vous êtes et ce que vous vivez des programmes qu'on vous a inculqués et que vous reproduisez automatiquement. En rendant à votre père ce qui lui appartient, vous bénéficiez de son expérience tout en laissant place à vos propres agissements. La PNL vous enseigne comment construire vos programmes de réussite, personnelle et professionnelle, en toute conscience, et reproductibles à volonté.
 
N comme neuro
Le feu passe au rouge, vous freinez. Votre femme vous embrasse, vous vous détendez. Des réactions dues à votre système neurologique, qui reçoit et traite les informations captées par vos sens et crée des associations avec des émotions et des comportements. Ces réactions sont le fait d'apprentissages antérieurs, les "ancrages". La PNL apprend à neutraliser les "ancres" négatives pour accéder à des émotions positives. Cette automotivation est très utilisée par sportifs qui se projettent dans la victoire avant une compétition.
 
L comme linguistique
Votre patron vous dit d'entrer dans son bureau sur un ton sec et replonge le nez dans ses dossiers sans même vous regarder. Vous comprenez que ce n'est pas le bon jour pour lui demander une augmentation. Comment l'avez-vous compris ? Grâce au langage verbal ("entrez !") et non verbal (le ton de la voix, le regard baissé...) qu'il a utilisé pour communiquer avec vous. Or, la qualité de nos rélations repose fortement sur notre capacité à percevoir et à traduire un grand nombre d'informations.
La PNL travaille sur l'observation des éléments sensitifs (auditifs, visuels, kinésthésiques, olfactifs et gustatifs) pour apprendre à lire les signaux émis par votre interlocuteur. Les mots, les postures du corps, les gestes, les expressions du visage, la respiration et les caractéristiques de la voix permettent d'obtenir de nombreuses informations sur son état interne, son degré d'accord et son mode de pensée. La PNL apprend à adapter votre comportement sur le sien, afin de créer un sentiment de "bonne entente" et favoriser votre communication.
 
Ouf!!!!!
Si vous voulez continuer l'approfondissement  pour prendre connaissance d'un site très pédagogique sur la PNL.
 
Il propose un test, pour y aller
 

Et pour conclure, comme dirait Delerm :

Présentation

Notre comportement influence celui de nos partenaires ; mieux le connaître, le maîtriser et au besoin le modifier nous permet de provoquer un changement chez les autres, en tenant compte de leurs propres objectifs : la PNL propose des modèles et des stratégies facilement utilisables dans la communication interpersonnelle.

Ce livre vendu à plus de 30 000 exemplaires permet d'aborder simplement cette méthode d'approche de la connaissance de soi. Ses nombreux exercices peuvent être utilisés individuellement ou dans le cadre d'un travail en groupe.

Pour lire le chapitre 1

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain BERTRANDE - dans PNL
commenter cet article

commentaires

Julien 28/02/2006 09:59

Technique manipulatrice pour les uns, moyen différent d'aborder l'altérité pour les autres, la PNL est une réalité qu'il est devenu difficile d'ignorer.
Dans quelle mesure peut-elle être utile à l'entreprise?
Pratiquer la PNL consiste tout à la fois à cesser d'interpréter le comportement ou les paroles d'autrui selon ses propres "filtres", à prendre conscience qu'il existe d'autres types de fonctionnement tout aussi valables pour leur "propriétaire" et tout aussi cohérents...pour finalement s'entraîner à utiliser les "filtres" de son interlocuteur en cas de besoin, de manière à mieux comprendre ou à se faire comprendre.
La connaissance de soi-même à laquelle la PNL propose d'aboutir permet de mieux gérer son propre stress ou ses émotions en cohérence avec son propre fonctionement et d'aborder plus sereinement tout ce qui s'assimile à un face-à-face.
C'est ainsi que la PNL a tout naturellement trouvé sa place dans l'entreprise, à la fois pour manager, motiver une équipe autour d'un projet ou gérer des conflits, mais aussi pour vendre ou négocier avec ses partenaires, bref toutes les situations où savoir prendre du recul à volonté et cerner le fonctionnement de son interlocuteur peut faciliter les choses.
Julien