DISCommuniquer

bouton-testezvous.gif

 


Vu dans la presse

lentreprise.jpg


  
 
 
anim_diagnostic.gif
 
360_o.gif
   
  Le Modèle DISC

Outil de management, de soi même, d’autrui et des situations, permettant de mesurer le comportement d’une personne ainsi que ses motivations, ce qui la pousse à agir. Chacun d’entre nous possède des niveaux différents de chacune de ces couleurs, c’est ce qui nous rend unique.

testezvous.jpg
fabart.jpg


Le management
situationnel

 

Cliquez ici pour lire l'article "le management situationnel"

Directif: Le manager prend la décision. Il donne des instructions précises et surveille de près les résultats.
 
Persuasif: Le manager prend la décision après discussion ou explications. Le manager explique ses décisions et donne des occasions de discuter.
 
Participatif: Le collaborateur prend la décision avec le soutien du manager. Le manager partage les idées et facilite la prise de décision.
 
Délégatif: Le collaborateur prend la décision. Le manager délègue ses pouvoirs pour les décisions et l'exécution. 


Le MBTI

 
Cliquer pour lire l'article sur le MBTI
Etabli d'après les travaux de Carl Jung par Katharine Briggs et sa fille Isabel Myers, l'indicateur typologique Myers-Briggs offre 16 types de caractère possibles à partir de 16 combinaisons.
 


Préférences cérébrales

 
 
   


 La fenêtre de JOHARI
Modèle qui représente le degré de connaissance de l'autre et de soi-même dans les relations entre individus. Il traduit les différentes interactions entre l'individu et le groupe dans lequel il évolue. 
 
 
Le modéle
Blake et Mouton
Cliquez pour lire l'article sur la Grille de Blake et Mouton
 
Cette grille permet de définir cinq styles de comportement (susceptibles de variations et de nuances). Ce sont:
- le style 9.1 "boulot-boulot": exclusivement axé sur la production, il cherche à éliminer au maximun l'incidence des facteurs humains.
- le style 9.9 "esprit d'équipe": développe simultanément et de façon harmonieuse un fort souci des personnes et des exigences de production élevées.
- le style 1.9 "gentil organisateur": uniquement préoccupé du climat et des bonnes relations, il laisse au second plan les exigences de production.
- le style 5.5 "opportuniste-pragmatique": négocie adroitement et à tour de rôle entre la satisfaction des demandes personnelles et les exigences de production.
- le style 1.1 "retrait": n'assure qu'un minimum d'instructions, d'information et de présence.
 
 

Recommander

W3C

  • Flux RSS des articles

Modèle DISC

Dimanche 12 octobre 2014 7 12 /10 /Oct /2014 16:08

fitness.jpgChoisir une activité sportive plutôt qu’une autre doit être significative de vos aspirations profondes, de vos émotions, de vos affinités amicales, de votre potentiel d’adaptation ou de concentration. La façon dont vous aimez bouger et de vous exprimer.

Grâce à une meilleure connaissance de votre personnalité étudiée à l'éclairage d'une approche des sciences cognitives et comportementales, vous pourrez en savoir beaucoup plus sur l'activité sportive ou le sport qui va vous convenir parce qu'il correspond à votre nature profonde.

En ce qui concerne le fitness et le DISC, il existe 4 personnalités différentes et élaborées à partir d'un test très précis qui les différencie.

Par la compréhension de votre style comportemental DISC, vous pouvez appréhender chez vous les comportements qui sont prévisibles, ce qui vous motive, et ce qui vous détourne de vos objectifs ultimes. 

Voici un aperçu général de chaque style et quelques conseils qui s'appliquent à la forme physique et la motivation.


Les personnalités de type D sont axées sur l'objectif, la tâche et les résultats.

Elles sont déterminées, ont l'esprit de compétition et préfèrent souvent travailler seules.

Comment cela s'applique-t-il à la motivation et la condition physique ?

·  Définissez un plan de remise en forme avec des étapes, des jalons et des objectifs en cours de route. Au fur et à mesure que vous accomplissez ces petits objectifs et que voyez des résultats par étapes, vous allez gagner en motivation pour les prochaines phases de votre plan.

·  Vous apprécierez notamment l'exercice si vous pouvez rivaliser avec les autres ou avec vous-même, imaginer le résultat final, sentir une montée d'adrénaline et même gagner à quelque chose.


Les personnalités de type I sont tournées vers les personnes et préfèrent travailler avec les autres.

Elles veulent que les tâches soient amusantes et intéressantes, mais peuvent avoir des difficultés à se concentrer sur quelque chose de fastidieux, répétitif, ou perçu comme d'ennuyeux.

Comment cela s'applique-t-il à la motivation et la condition physique ?

·  Cherchez à intégrer la notion d'amusement dans l'exercice.

·  Si vous aimez la musique, essayez d'intégrer de la musique. Si vous aimez danser, intéressez-vous à des programmes ou des cours basés sur la danse.

·  Si vous aimez le plein air, assurez-vous de vous entraîner à l'extérieur.

·  Étant donné que vous êtes une personne tournée sur les autres, il est important que vous vous entraîniez entre amis ou en suivant un cours afin qu'il y ait toujours de l'interaction.

·  Cela aide à ce que quelqu'un d'autre vous responsabilise.

 

Les personnalités de type S sont tournées vers les autres mais d'une manière plus relationnelle que le type I.

Elles préfèrent souvent travailler avec les autres, mais préfèrent une personne qui leur est proche et avec qui elles sont déjà à l'aise.

Routine, sécurité et tranquillité sont très importantes.

Elles sont très patientes, efficaces à faire plusieurs choses en même temps et peuvent travailler à un rythme lent et régulier jusqu'à accomplir quelque chose.

Comment cela s'applique-t-il à la motivation et la condition physique ?

·  Créez une routine dans votre programme d'exercice. Essayez le même jour de la semaine, la même heure de la journée, le même ordre et le même lieu d'exercice.

·  Voyez si un ami proche acceptera de s'entraîner avec vous.

·  Vous pourrez profiter de la présence de quelqu'un qui vous responsabilisera pour la tâche et l'objectif à atteindre.


Les personnalités de type C sont axées sur les tâches et préfèrent travailler seules.

Elles attachent beaucoup d'importance aux détails et sont en mesure de s'engager avec un niveau de concentration élevé.

La précision et la capacité à faire les choses correctement sont très importantes. Comment cela s'applique-t-il à la motivation et la condition physique ?

·  Les informations sont très importantes ;

·  Essayez d'avoir un coach personnel ou de faire des recherches afin de comprendre les raisons des exercices et leurs répercussions sur les muscles.

·  En fin de compte, vous aurez envie de travailler seul et à votre propre rythme, en vous concentrant sur la précision et la forme.

 

formulaire

Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 octobre 2014 5 03 /10 /Oct /2014 10:32

 

email-clipart.png

Au cours d'une seule journée, vous êtes susceptible de recevoir des courriers électroniques d'une douzaine de personnes. Il est intéressant de noter, n'est-ce pas, que les courriels sont souvent de styles radicalement différents d'une personne à l'autre ? Direct, autoritaire, décousu, amical... Souvent, en fonction de la personne qui envoie l'e-mail, vous savez à quoi vous attendre avant même de l'ouvrir. 

Oui, le style d'écriture joue un rôle dans les différentes approches à l'e-mail. Mais la personnalité aussi. Voici un regard sur les différentes façons qu'ont les quatre types de personnalité DISC principaux d'approcher le courriel, et la meilleure façon de communiquer avec eux.


Type D 

Les personnes ayant une personnalité de type D pensent vite et prennent des décisions rapidement. Ils avancent à un rythme rapide, et préfèrent une communication simple, directe - tourner autour du pot n'est pas leur style. Quand vous ouvrez un e-mail qui est une seule phrase longue allant droit au but, vous êtes probablement face à un D. Dans leurs e-mails, ils ont tendance à ne pas perdre de temps avec un bavardage d'introduction, les mondanités, ou même les salutations officielles. 

Lorsque vous envoyez un e-mail à un D, essayez de faire écho à ce style direct. Si vous leur envoyez un e-mail qui fait plus d'un paragraphe, ils ne feront que le parcourir. S'ils ne peuvent pas comprendre immédiatement l'objet de l'e-mail, ils l'ignorent. Bien que cela puisse aller contre vos sensibilités littéraires, lorsque vous écrivez un courriel à un D, soyez bref. Mieux encore, essayez d'utiliser des puces. 

Si vous êtes un D, souvenez-vous : il est tout à fait approprié de garder vos e-mails courts et directs. Mais, en ajoutant une petite touche personnelle, même quelque chose d'aussi simple que « Salut Jean », ou « Passez une bonne journée », a beaucoup d'impact sur les types de personnalité I, S et C.


Type I 

Les personnes ayant une personnalité I sont extraverties et des boute-en-train naturels. Ils aiment être à proximité d'autres personnes, et sont stimulés par l'interaction sociale. En conséquence, ils ont le type de personnalité qui déteste le plus les e-mails - les personnalités I préfèrent généralement gérer les choses en personne plutôt que par Internet. Quand ils envoient des messages électroniques, ils ont tendance à avoir un style conversationnel et détendu, et non formulé avec le même sentiment d'urgence véhiculé par les e-mails rédigés par les personnalités D.

Lorsque vous envoyez un e-mail à un I, ils répondront plus facilement aux messages qui ont une touche personnelle. Gardez les choses légères et amicales. Un sens de l'humour et un peu de louanges vous amèneront loin avec un I.

Si vous êtes un I, souvenez-vous : un courrier électronique n'est pas la même chose qu'un message texte. Ce n'est pas Facebook, non plus. Ni un mémoire personnel. Lorsque vous êtes entre amis, tout est permis. Mais dans un e-mail professionnel, il n'y a pas lieu d'essayer d'être divertissant. Aussi, lorsque vous êtes au travail, assurez-vous que le niveau du discours de votre e-mail est professionnel. Évitez les abréviations comme « asap » ou  « mdr ». (Et surtout pas d'émoticônes de visage clignant des yeux ! Réservez-les à vos amis.)


Type S

Les personnes ayant une personnalité S sont fidèles, patient et bienveillant. Leur personnalité facile à vivre se reflète aussi dans leurs e-mails. Leurs e-mails sont personnels, chaleureux, et ont tendance à se concentrer sur la « vue d'ensemble ». Dans leurs écrits, ils ont tendance à aborder les situations dans une perspective qui inclut le bien-être de tous ceux qui sont autour d'eux.

Si vous envoyez un e-mail à un S, accordez une attention particulière à la façon dont vous livrez des nouvelles décevantes. Ils seront plus réceptifs aux mauvaises nouvelles si vous prenez aussi le temps d'expliquer que les questions qui sont importantes pour eux ont été prises en considération avant la prise de décision. Par ailleurs, ne leur faites pas parvenir d'énormes changements par e-mail. Ce genre de nouvelles, délivré notamment de façon impersonnelle et brusquement dans leur boîte de réception, ne sera pas bien reçu par un S. Ils n'aiment pas le changement, et doivent être gérés avec une approche plus progressive.

Si vous êtes un S, vous êtes très gentil et compréhensif. Ce sont de grands traits. Mais, il est aussi approprié de transmettre un sentiment d'urgence dans votre e-mail. Au lieu d'écrire « Si vous avez l'occasion, pourriez-vous... », essayez « N'importe quand, avant jeudi, je vous en serais reconnaissant, si vous pouviez... » (Les personnalités D, I et C apprécieront votre approche directe et spécifique.)


Type C

Les personnes avec une personnalité de C sont organisées et méthodiques. Ils sont aussi un peu, un côté introverti, et préfèrent prendre soin des choses par e-mail plutôt que dans une réunion en face à face. Les personnalités C aiment aussi l'e-mail, parce que cela leur permet de faire passer une grande quantité d'information instantanément. Si vous recevez un e-mail qui fait trois écrans de long et est rempli d'explications, de questions ou de données, vous avez certainement affaire à un C.

Lorsque vous envoyez un e-mail à un C, comprenez que si vous voulez qu'ils répondent, ils prendront beaucoup de temps à élaborer une réponse ; ils examineront les décisions soigneusement et s'assureront que leurs phrases sont parfaitement construites avant de cliquer sur Envoi. (Certains C lisent leurs e-mails plus de dix fois avant de les envoyer, juste pour s'assurer que tout est parfait.) Donnez-leur suffisamment de temps pour élaborer leur réponse. Si vous manquez de temps, soyez alors précis sur ce dont vous avez besoin et, sur quand vous en avez besoin. Incluez un délai pour la réponse, et communiquez autant d'informations que possible. Surtout, ne mettez aucune émotion dans vos e-mails, les personnalités C préfèrent aborder les choses logiquement.

Si vous êtes un C, essayez de décrire brièvement ce dont vous avez besoin en haut de l'e-mail, puis précisez votre pensée par la suite. Vous pouvez être aussi précis que nécessaire dans vos e-mails, aussi longtemps que vous n'enterrez pas le point ou la mesure à prendre trop en bas de la page. Si vous attendez jusqu'au paragraphe 4 pour finalement dire ce dont vous avez besoin, vous aurez déjà perdu l'attention des D et des I.

 

formulaire

 

 

Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 7 août 2009 5 07 /08 /Août /2009 18:40

Afin de mieux interpréter les signaux reçus des autres, il est indispensable de se connaître soi-même et aussi de connaître les autres.

- Comment se fait-il que parfois vous pouvez rencontrer une personne et dans l’espace de quelques minutes vous connaissez sa vie en entier tandis qu’ils savent à peine votre nom au complet?

- Vous êtes-vous déjà demandés pourquoi il y a des gens qui aiment les conflits tandis que d’autres font tout en leur pouvoir pour les éviter?

- Pourquoi certaines personnes prennent-elles des risques, à la fois dans leur vie personnelle et professionnelle, tandis que d’autres sont trop sceptiques et peureuses pour risquer quoique que soit?

- Pourquoi y a-t-il certains d’entre nous qui parlent tout le temps tandis que d’autres sont plutôt toujours à l’écoute?

Aimeriez-vous en savoir plus sur ces phénomènes?

Oui? Alors pourquoi ne pas étudier le modèle DISC sur le comportement observable et le mystère de ces comportements sera tout dévoilé.

DISC est un modèle de comportement divisé en quatre catégories distinctes qui examine la réaction des individus au sein de leur environnement ou d’une situation spécifique. La théorie DISC examine les styles et les préférences comportementaux des individus.

Selon les résultats d’un questionnaire d’association des mots administré aux individus, la théorie DISC classe les préférences de comportement identifiées en quatre catégories différentes.

Déplacez votre curseur sur les quadrants DISC

DISC est un acronyme pour :

- Dominance - Comment faisons-nous face aux problèmes/défis liés au contrôle, au pouvoir et à l’assertivité?

- Influence - Comment échangeons-nous avec les gens – en ce qui a trait à l’influence des autres et la communication?

- Stabilité - Comment faisons-nous face à la cadence – en ce qui a trait à la patience, à la persistance et à l’obligeance?

- Conformité - Comment faisons-nous face aux règlements et aux procédures – en ce qui a trait à la structure et à l’organisation?


Les traits caractéristiques d'une personne à tendance D sont les suivants :

A besoin de : Dominer
Points forts : Personnalité forte et orientée aux résultats
But : Défis personnels
A peur de : Perdre le contrôle
Sous stress : Impatient


Les traits caractéristiques d'une personne à tendance I sont les suivants :

A besoin de : Communiquer avec les autres
Points forts : Optimiste, grande confiance dans les relations avec les autres
But : Reconnaissance sociale et besoin d'être aimé
A peur de : L'échec et du rejet social
Sous stress : Désorganisé


Les traits caractéristiques d'une personne à tendance S sont les suivants :

A besoin de : Être au service des autres
Points forts : Aime le travail en équipe, loyal et orienté aux résultats concrets
But : Favorise la stabilité et l'harmonie
A peur de : Perte de stabilité
Sous stress : Possessif


Les traits caractéristiques d'une personne à tendance C sont les suivants :

A besoin de : Se fixer des normes personnelles très élevées
Points forts : Exactitude
But : Cheminement correct et précis
A peur de : La critique
Sous stress : Excessivement critique vis-à-vis de soi-même et des autres


Il est à noter qu’il n’existe pas un modèle comportemental parfait qui créera un manager parfait, ni un modèle comportemental caractérisant une bonne ou une mauvaise personne. Les individus se trouvant dans chacune des catégories ont tous le potentiel de devenir d’excellents managers et êtres humains. Il est également vrai que chacun d’entre nous faisons preuve d’une combinaison différente de ces quatre types de comportements. Par exemple, un individu peut avoir de fortes caractéristiques C et S et très peu de caractéristiques D et I. Pour savoir comment une telle personne réagit, il faut regarder les quatre facteurs et comment ces derniers interagissent entre eux.


VOUS VOULEZ CONNAITRE VOTRE PROFIL

Renseignez votre questionnaire modèle DISC en ligne sur le blog www.keyros.net et recevez par mail votre Profil Personnel accompagné d'un guide pour lire votre Profil Personnel pas à pas pour seulement 160€ ht. (paiement assuré par paypal)

Une fois le règlement effectué. Vous obtiendrez alors un code confidentiel qui vous permettra de répondre au questionnaire DISC.

Vous pouvez également passer le questionnaire DISC (160€ht) avec un entretien de débriefing pour un coût de 0,70€ par minute en utilisant la plate-forme WENGO.

Vos résultats, accompagné du guide vous seront ensuite envoyés par mail sous 24H.

Pour l'option avec le débriefing, nous conviendrons ensuite de planifier le rendez-vous téléphonique.



Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 22 octobre 2008 3 22 /10 /Oct /2008 08:08

Vous est-il déjà arrivé de rencontrer un nouveau client et de ne pas être à l'aise au RDV, de vous sentir sur la défensive?
Vous aviez du mal à "accrocher" avec la personne car vous étiez différent. Cette expérience est arrivé à chacun d'entre nous.

Pourquoi?

L'intelligence relationnelle, c'est comprendre les comportements des autres. Et de répondre de manière "appropriée". Pas de jugement, pas d'interprétation.
Le modèle DISC vous donne des tendances de comportement de vos clients. Une fois que vous avez compris de quelle tendance domine chez votre interlocuteur, vous serez mieux armé pour les convaincre.

Cette méthode d'évaluation peut se résumer par "Dis-moi de quelle couleur sont tes clients (et tes vendeurs), je te dirai comment développer ton business!". Présentez-là à vos vendeurs, sortez vos fichiers clients, et à vos crayons de couleurs!

Le client D associé à la couleur rouge.
"Dominant", cet esprit énergique est tendu vers l'action.
Son environnement
Il a autant de responsabilités que de documents, impeccablement rangés sur son bureau! Message sans équivoque au visiteur: "J'ai beaucoup de travail et peu de temps à perdre."

Ses comportements typiques
Il vous salue de façon directe et intense. la voix est puissante, comme la poignée de main. Son credo? "Fais perdre l'équilibre au vendeur, le cantonne en position défensive." Il prend l'entretien en main et dit tout de go ce qu'il veut et ne veut pas, sans se perdre en politesses.

Ce qu'il attend de vous
Que vous soyez compétent et synthétique. Il ne veut pas acheter de produits éprouvés ou traditionnels, mais les plus nouveaux ou les plus innovants.

Le client S associé à la couleur verte
"Stable", il incarne le calme et l'écoute
Son environnement
On remarquera sur son bureau les photos de sa famille et ses objets personnels. l'agencement est accueillant, rassurant. La disposition des sièges est informelle et favorise le contact.

Ses comportements typiques
Il vous fait vous sentir bien. mais on peut lire dans ses pensées: " Il ne faut surtout pas que je l'encourage, sinon il va me refiler quelque chose dont je ne veux pas." Plutôt que de soulever des objections, il préfère évoquer ses doutes sous la forme d'une question.

Ce qu'il attend de vous
Que vous l'écoutiez avec le plus grand intérêt pour vous adapter à ses besoins. pour le convaincre, misez sur ceux de vos produits qui ont fait leurs preuves sur un longue période.

Le client I associé à la couleur jaune
"Influent", il privilégie la relation immédiate.
Son environnement
Son bureau est parsemé de documents. mais il sait quoi rechercher dans quelle pile... "Accro" à la dynamique du changement, il "interrompra certainement l'entretien pour téléphoner une ou deux fois".

Ses comportements typiques
Il parle la plupart du temps! pas tant pour connaître votre produit que pour savoir à qui il achète, et pour que vous sachiez à qui vous le vendez. S'il achète, c'est avec beaucoup d'enthousiasme. Il ira jusqu'à vous lui-même des avantages de votre produit. mais demain, il peut changer d'avis sous l'influence d'un autre vendeur...

Ce qu'il attend de vous
Que vous satisfassiez sa curiosité sur votre offre et plus encore sur des histoires nouvelles concernant d'autres personnes...
Ce qu'il l'accrochera, ce sont vos produits les plus innovants, "afin de pouvoir raconter à d'autres ce qu'il y a de nouveau sur le marché".

Le client C associé à la couleur bleue
"Conforme", il est volontiers formaliste et porté sur le questionnement.
Son environnement
Vous arrivez et il a déjà toutes les documentations qui vous concernent sur son bureau...

Ses comportements typiques
Il est plutôt froid, très réservé. dans l'air, une question : "Est-ce que le vendeur et son produit sont logiques, précis, de qualité et fiables?" Il procéde prudemment - a peut-être même dressé une liste - et vous observe avec attention. message: "On ne me la fait pas, à moi."

Ce qu'il attend de vous
"Il aimerait que vous soyez compétent, avec un produit performant. mais il s'attend à ce que cela ne se passe pas ainsi." Il souhaite donc que vous l'informiez en fournissant le maximum de données par écrit. Vous devez le laisser réfléchir et ne jamais le mettre sous pression.

Article sur le modèle DISC
 
Communiquer auprès de vos clients
En préambule à toute communication, il faut se poser les questions suivantes:
- Quel message je souhaite faire passer à mes clients?
- Pour quelle cible?
- Comment?

Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 29 octobre 2007 1 29 /10 /Oct /2007 00:03

KEYROS management. C’est le symbole de la clé des ressources, qui signifie reconnaître que c’est maintenant le temps d’agir, l’instant favorable. Adapter votre comportement afin que le client dise "OUI"!

Pourquoi aimez-vous travailler avec certains de vos clients et pas d'autres? Pourqoui certaines techniques commerciales vous paraissent-elles plus efficaces avec certains clients et pas avec d'autres?

C'est l'atout de l'adaptabilité - la capacité essentielle de s'adapter au comportement naturel de ses clients. L'adaptabilité met vos clients à l'aise et augmente vos chances de succès.

L'adaptabilité est un moyen puissant et pourtant simple de traiter vos clients de la façon dont ils souhaitent être traités. Cela conduit votre client et vous-même au "OUI" bien plus rapidement en exploitant au mieux les aspects humains de la vente.

- Votre "style de comportement" - Etes-vous à tendance "Dominant",  "Influent",  "Stable" ou  "Conforme"? Quels comportements peuvent vous mettre sur la voie? Quelles sont les forces et limites de chaque style?

- Le style de comportement de vos clients - Comment reconnaître les signes et comment savoir de quelle façon chaque client souhaite être traité. Si vous êtes un INFLUENT, comment concluez-vous une vente avec un CONFORME? Si vous êtes un DOMINANT, comment allez-vous traiter les objections de votre client STABLE?

- Aborder le conflit et le stress - Les clients de chaque comportement réagissent selon un modèle de comportement prévisible face au conflit et au stress. Vous pouvez retrouver une bonne productivité dans la vente, si vous savez analyser et traiter correctement leur comportement de repli.

- Se servir de l'adaptabilité tout au long du processus de vente - Chaque comportement nécessite une approche spécifique au fur et à mesure que vous progressez dans votre processus de vente. Apprenez à satisfaire les besoins particuliers de vos clients et assurez par là même la perennité de vos relations commerciales.

Pour lire l'article sur le modèle DiSC

 

 

 

 

Contact 

 

Civilité*
 
 
Nom* : Prénom* :
Entreprise : 
Activité :
Fonction :
Adresse :
C. P. :
Ville :
Tél*. :
Fax :
Plage horaire
d'appel :

Commentaires sur votre demande :

 

 

Mail* :

 

* Champs obligatoires 

 

Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 15 octobre 2007 1 15 /10 /Oct /2007 00:03

La condition initiale pour espérer progresser est de prendre conscience de notre façon de fonctionner mentalement en identifiant nos traits dominants de tempérament et de caractère en vue d'en tirer les conséquences qui s'imposent. Il ne s'agit pas de changer de personnalité ni de simuler un autre personnage, mais bien de compenser certaines lacunes par des efforts sur soi pour tendre vers l'idéal qui consiste à penser et agir comme le ferait un esprit parfaitement éclairé tout en restant soi-même.

Pour cela, tout manager devrait s'approprier un modèle comportemental lui donnant la possibilité de mieux se comprendre, comprendre les autres et se faire comprendre. C'est un préliminaire à toute action de formation.

Hippocrate et plus tard Jung, ont contribué à faire avancer la réflexion pour comprendre l'homme en définissant des typologies de personnalité. dans tous ces modèles, on retrouve, sous des dénominations différentes, quatre types de personnalité caractérisés par des traits invariants.

Les idées forces qui ont contribué à élaborer ces typolgies sont de différentes natures :

- Il faut éviter de se figer sur des théories anciennes et de négliger les apports scientifiques récents.

- On accroit les chances de mieux comprendre l'homme dans toute sa complexité, avec une démarche intégrative plutôt qu'en se fiant à une théorie émanant d'une seule école de pensée.

- L'outil comportemental doit être destiné aux managers pour leur servir quotidiennement de référence et non pas être réservé aux seuls professionnels de la psychologie. Support opérationnel efficace, il se doit d'être simple, sans être simpliste. L'art suprême consiste à représenter simplement les choses complexes.

 

Le modèle DiSC apporte aux managers sous une forme auto explicative et dans un langage simple, une source de réflexion sur eux-même. Cet outil ne se borne pas à établir un simple bilan force - faiblesse. Il préconise des axes de développement personnel et des recommandations en matière de prise de décision, de résolution de conflits ou d'animation d'équipes, leur offrant ainsi l'opportunité de tendre vers l'excellence du management qui consiste à associer harmonieusement performance, rentabilité, processus et productivité d'une part et autonomie, innovation, empathie et communication d'autre part.

Or pour "réussir", un manager doit faire appel à l'ensemble des ressources qu'un être humain est capable d'actionner à savoir :

 

- le raisonnement rigoureux pour analyser les situations

- la capacité de prévoir et d'oser prendre des risques calculés

- la faculté de mettre en oeuvre ses projets

- l'empathie pour entraîner le personnel et séduire ses clients

Suivant les dominances de sa personnalité, il priviligie une certaine vision du monde et se comporte finalement de manière assez prédictive. Prenons, par exemple, l'une des tâches essentielles du manager qui consiste à décider. "Derrière chaque décision de comportement ou d'action, il y a des hypothèses implicites sur la nature humaine et le comportement des hommes", explique Douglas McGregor.

En matière de prise de décision, on, constate que les managers prennent bien souvent le risque de limiter leurs performances ou d'être victimes de biais de raisonnement et parfois même auteurs de décisions absurdes, en se focalisant inconsciemment et de manière restrictive sur certains paramètres selon leurs dispositions comportementales.

C'est la raison pour laquelle il est si important de fournir aux managers l'occasion de bénéficier de ce qui est maintenant convenu d'appeler le "développement personnel" pour leur permettre de mieux se connaître et d'en tirer les conséquences. Le modèle DiSC est sa grille de lecture ont été développés dans ce but.

 

Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 1 octobre 2007 1 01 /10 /Oct /2007 00:11

Mettez-vous à la place d'un acheteur ou d'un dirigeant qui reçoit une demi-douzaine de commerciaux par jour... Il doit sans cesse s'adapter au nouveau sujet d'entretien, qu'il soit d'ordre technique, commercial, administratif. Cela lui demande à chaque fois un effort de concentration, d'esprit critique, d'analyse, afin de pouvoir prendre la bonne décision.

Dans ce contexte, quelles sont à vous, commercial, vos chances de réussite ? Quelle stratégie allez-vous adopter pour être écouté, compris, pris au sérieux, pour vous distinguer de vos concurrents ?

Sollicitez la partie droite du modèle comportemental DiSC de votre interlocuteur, c'est à dire celle qui assimile les concepts visuels, concrets et émotionnels :

- laissez de côté les discours abstraits ! Vous faciliterez la prise de décision de l'acheteur grâce à un exposé logique et réaliste et un vocabulaire clair.

- appuyez vos arguments sur les résultats de tests, des échantillons, des animations vidéo ou micro.

 

Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 15 septembre 2007 6 15 /09 /Sep /2007 00:03
Nous avons tous un jour ou l'autre été confronté à une situation où la communication avec notre interlocuteur nous semblait difficile, voire impossible. En revanche, avec d'autres personnes, on a parfois l'impression d'être en phase. L'approche du modèle DISC permet de mieux se comprendre et de décrypter le comportement de ses interlocuteurs.

Cette approche distingue 4 grands types de comportements. Il y a deux variables qui déterminent à coup sûr le comportement profond d'une personne. La première relève de son rapport au pouvoir: dans une réunion, impose-t-elle plutôt ses opinions ou, au contraire, s'aligne-t-elle sur celles d'autrui ?. La seconde détermine son rapport à autrui: est-elle tournée vers les autres, exprime-t-elle ses sentiments?. Chacun de nous possède un style défini qui ne varie pas. Cela ne signifie pas qu'on ne puisse pas changer suivant le contexte mais il restera toujours un style majeur dans notre comportement.

Ce premier découpage nous situe donc dans une matrice que nous appellerons modèle DISC très simple constituée de quatre carrés d'où l'on peut tirer 4 types de comportements majeurs :

Dominant, Influent, Stable, Conforme.


 

Chaque style est l'opposé de celui qui lui fait face en diagonale dans la matrice.

L'influent aura donc du mal à comprendre et donc à travailler avec un Conforme en qui il verra souvent un coupeur de cheveux en quatre. A l'opposé, le Conforme estimera que l'Influent est brouillon, emporté et peu fiable.

Un Dominant connaîtra le même genre de difficultés avec un Stable qu'il jugera trop mou et consensuel. En revanche, le Stable trouvera souvent que le Dominant est rigide et dénué de sentiments.

Toutefois, s'il l'on connaît son propre style et que l'on s'accepte, il sera toujours posible de dialoguer avec un individu du style opposé, puisque l'on connait dès le départ quelle communication adopter.

Chaque STYLE a ses qualités et ses limites et AUCUN N'EST MEILLEUR QU'UN AUTRE. Chacun de ces styles exige simplement une adaptation particulière. Ainsi, un Influent (profil de l'entrepreneur) aurai du mal à faire un travail d'expert (profil du chercheur) et vice-versa.

Les besoins fondamentaux de chacun dépendent également du style :
- l' INFLUENT : la reconnaissance personnelle, être reconnu et félicité ;
- le STABLE : l'appartenance, être aimé, accepté ;
- le DOMINANT : l'autoréalisation, prendre des décisions, atteindre ses objectifs ;
- le CONFORME : la sécurité, acquérir du savoir ;

Enfin, les situations génératrices de stress dépendent aussi de notre style :
- pour l'INFLUENT : situations qui stagnent, sans enjeu, sans challenge
- pour le STABLE : situations où les gens qui l'entourent l'ignorent, le désavouent
- pour le DOMINANT : situation où il n'a pas d'emprise, où quelqu'un décide à sa place
- pour le CONFORME : situations où il faut agir vite, situations de « quitte ou double »
 
 
 
En découvrant ces 4 profils, vous avez peut-être reconnu certains des membres de votre entourage et pour d'autres, les choses restent un peu plus contrastées.
 
Notons que deux points sont à prendre en compte pour pouvoir mettre en pratique les préférences comportementales dans l'animation de votre équipe.
 
 
1 - Personne ne peut se réduire à un seul profil
Nous sommes en général dans les quatre profils dans des proportions différentes en fonction de nos expériences et de notre éducation. Un questionnaire du type modèle DISC pourra nous renseigner de façon pertinente sur nos préférences comportementales. Au vu des résultats nous pourrons connaître spécifiquement nos points forts et nos points de vigilance. Nous déciderons alors individuellement d'acquérir de la compétence et des outils pour compenser nos zones d'évitement ou bien de déléguer en s'associant à des profils complémentaires. Cette connaissance permet également de répartir les rôles au sein d'une équipe en fonction des préférences comportementales de chacun.
 
 
2 - Mieux connaître les préférences comportementales des membres l'équipe nous permet également de mieux comprendre leur comportement et leurs réactions. Après tout, la complémentarité naît de la diversité.
 
A vous, par exemple, lors d'entretiens individuels, de renforcer les zones de succès, de faire acquérir de nouveaux comportements dans les zones à développer.
 
 
L'entretien individuel avec le modèle DISC
 
C'est un entretien annuel qui dure environ deux heures. Cela suppose que les deux personnes aient envie de dire quelque chose, et soient préparées. Disposer à l'avance d'une liste de thèmes de réflexions permet d'y réfléchir. Pour motiver votre collaborateur, soulignez l'intérêt réciproque d'un tel entretien : "mieux se connaître, se comprendre pour mieux travailler ensemble". Intitulez cet entretien "L'entretien pour faire le point" et non pas "L'entretien d'évaluation". Vendez cet entretien différemment selon les styles:
 
 
- Pour les personnes à dominante rouge, "c'est l'occasion de faire le point sur ses fonctions et ses responsabilités"
 
- Pour les personnes à dominante jaune, c'est l'occasion de s'exprimer"
 
- Pour les personnes à dominante verte, "c'est l'occasion d'échange"
 
- Pour les personnes à dominante bleue, "c'est l'occasion d'analyser son travail".
Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 17 août 2007 5 17 /08 /Août /2007 19:30

 Une équipe désunie? Une concertation insuffisante entre collaborateurs? Peut-être vivez-vous ce manque de cohésion au sein du personnel de votre société. Ce problème, en apparence uniquement relationnel, peut s'avérer extrêmement contre-productif. Le modèle DISC, propose une analyse comportementale qui recrée une dynamique de groupe dans l'entreprise. Rouge, jaune, vert ou bleu : en codifiant ainsi quatre grands types de comportements, la méthode en fera voir de toutes les couleurs aux problèmes de communication entre salariés!

- A dominante Bleu, vous serez de nature réservée. Doué pour l'analyse, vous avez un sens poussé du détail et êtes très rigoriste. Il faut laisser au "bleu" le temps d'analyser et de juger et ne rien lui imposer. Le caractère que l'on peut lui attribuer est : analytique, réservé, formel, précis, soigneux et réfléchi.

- Les personnes à dominante "rouges" sont les éléments moteur, les fonceurs d'une équipe! Directes, débordant d'énergie, elles sont plus centrées sur l'action que sur le rationnel. Face à un rouge, il faut montrer son sens du défi, lui parler en allant droit au but sans abuser de détails qui pourraient l'agacer. Surtout, ne jamais décider à sa place! Les attributs: ambitieux, énergique, décisif, direct, indépendant et exigeant lui conviennent tout à fait.

- Etes-vous à dominante "vert"? Vous avez alors un sens profond de l'implication et de dénouement. De nature posée, vous êtes un excellent conseiller. Il convient de s'intéresser fortement à votre personne, de vous présenter les faits avec clarté. Vous haïssez l'ambiguité et les conflits. On peut vous juger méthodique, calme, encourageant, modeste, systématique et fiable.

- Une personne à dominante "jaune", enfin, adore le contact humain. Il est spontané, démonstratif et très persuasif. Il convient de l'aborder de façon joviale. Enthousiaste, il se laissera séduire par les idées novatrices qu'il peut accepter sur le champ. Il est expressif, enthousiaste, amical, démonstratif, communicatif et tonique.

 
"Dans le travail d'équipe où chacun pense avoir raison, il s'agit également de reconnaître les autres dans leurs différences et de s'appuyer sur leur richesse plutôt que de les laisser créer des oppositions."
 
 
Une méthode simple mais pas simpliste...
Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 2 février 2007 5 02 /02 /Fév /2007 15:06

 

medium_equipe.jpgHervé préfère produire des rapports écrits et détaillés que de se prononcer immédiatement en réunion, Dominique est perçue comme distante par ses collègues, Stéphanie est particulièrement à l’aise en représentation externe et en réunion…

Mais Hervé trouve Stéphanie superficielle, Dominique ne dit rien mais n’en pense pas moins et Stéphanie ne manque pas une occasion de montrer à chacun que la part variable de son salaire ne fait qu’augmenter...

Bref, vos collaborateurs apportent à leur manière quelque chose d’indispensable à l’équipe mais ont tendance à l’oublier.

L’ensemble manque de cohésion et certains prennent l’ascendant sur les autres, vous sentez qu’un malaise s’installe : il est temps de faire le point sur les contributions attendues de chaque collaborateur, de conforter chacun dans son rôle et de déterminer pour chacun des pistes d’amélioration.

A partir d’une grille de lecture facilement appropriable (et donc réductrice) je vous propose :

- d’identifier le profil dominant de vos collaborateurs,

- d’identifier ce que chacun apporte à l’équipe,

- de repréciser le rôle de chacun en réunion en mettant en avant les réussites,

 - de fixer des objectifs individuels d’amélioration pour augmenter la cohésion d'ensemble.

Cette approche distingue 4 grands types de comportements. Il y a deux variables qui déterminent à coup sûr le comportement profond d'une personne. La première relève de son rapport au pouvoir: dans une réunion, impose-t-elle plutôt ses opinions ou, au contraire, s'aligne-t-elle sur celles d'autrui ?. La seconde détermine son rapport à autrui: est-elle tournée vers les autres, exprime-t-elle ses sentiments?. Chacun de nous possède un style défini qui ne varie pas. Cela ne signifie pas qu'on ne puisse pas changer suivant le contexte mais il restera toujours un style majeur dans notre comportement.

Ce premier découpage nous situe donc dans une matrice que nous appellerons modèle DISC très simple constituée de quatre carrés d'où l'on peut tirer 4 types de comportements majeurs :

Dominant, Influent, Stable, Conforme.

 

Chaque style est l'opposé de celui qui lui fait face en diagonale dans la matrice.

  • L'influent aura donc du mal à comprendre et donc à travailler avec un Conforme en qui il verra souvent un coupeur de cheveux en quatre. A l'opposé, le Conforme estimera que l'Influent est brouillon, emporté et peu fiable.
  • Un Dominant connaîtra le même genre de difficultés avec un Stable qu'il jugera trop mou et consensuel. En revanche, le Stable trouvera souvent que le Dominant est rigide et dénué de sentiments.
Toutefois, s'il l'on connaît son propre style et que l'on s'accepte, il sera toujours posible de dialoguer avec un individu du style opposé, puisque l'on connait dès le départ quelle communication adopter.

Chaque STYLE a ses qualités et ses limites et AUCUN N'EST MEILLEUR QU'UN AUTRE. Chacun de ces styles exige simplement une adaptation particulière. Ainsi, un Influent (profil de l'entrepreneur) aurai du mal à faire un travail d'expert (profil du chercheur) et vice-versa.


Les besoins fondamentaux de chacun dépendent également du style :
- l' INFLUENT : la reconnaissance personnelle, être reconnu et félicité ;
- le STABLE : l'appartenance, être aimé, accepté ;
- le DOMINANT : l'autoréalisation, prendre des décisions, atteindre ses objectifs ;
- le CONFORME : la sécurité, acquérir du savoir ;

Enfin, les situations génératrices de stress dépendent aussi de notre style :
- pour l'INFLUENT : situations qui stagnent, sans enjeu, sans challenge
- pour le STABLE : situations où les gens qui l'entourent l'ignorent, le désavouent
- pour le DOMINANT : situation où il n'a pas d'emprise, où quelqu'un décide à sa place
- pour le CONFORME : situations où il faut agir vite, situations de « quitte ou double »


Et enfin, voici quelques pistes pour motiver les uns et les autres :


- L'Influent (le chef d'entreprise) : valoriser ses actions, le féliciter Ces individus ont tendance à exprimer leurs émotions et à s'affirmer. Ils s'expriment en général plus fréquemment, parlent plus vite et avec plus d'intonation dans la voix, et leur conversation est souvent très animée. Les personnes de style influent ont tendance à se concentrer sur les questions personnelles et font fréquemment usage d'anecdotes pour faire porter leurs arguments. Elles sont souvent d'une grande spontanéité et peuvent apporter créativité et énergie. Cependant, elles ont parfois du mal à donner suite à ces idées.

- Le Stable : l'écouter, le faire participer, solliciter son aide Ces individus ont tendance à exprimer leurs émotions. Ils parlent plus lentement, de manière plus réfléchie et avec plus d'intonation dans la voix, et sont très sensibles aux besoins et aux réactions des autres. Les personnes de style stable sont celles qui accordent le plus d'importance aux relations personnelles et sont contrariées s'il y a discorde sur leur lieu de travail. Elles peuvent perdre leur sens pratique lorsqu'elles sont accablées par des problèmes affectifs ou relationnels.

- Le Dominant (le directeur général, le militaire, etc.) : lui confier des responsabilités, lui fixer des objectifs. Ces individus ont tendance à contrôler leurs émotions mais aussi à s'exprimer plus souvent. Ils parlent vite et sont très directs. Bien que leur voix ne varie pas beaucoup par son intonation, ils parlent parfois plus fort que les personnes des autres styles. Les personnes de style dominant ont tendance à se concentrer sur les résultats et peuvent s'impatienter lorsque d'autres prennent trop de temps pour arriver à une décision ou sont trop émotifs


- Le Conforme (l'expert, le chercheur, etc.) : le sécuriser, le complimenter sur son travail. Ces individus ont tendance à contrôler leurs émotions. Ils sont réservés en situation de communication. Leur voix est souvent discrète, parfois monotone. Ils se concentrent sur les tâches à accomplir. Ils accordent beaucoup d'intérêt et une grande importance aux faits et aux données. Les personnes de style conforme sont réservées dans leur manière de s'exprimer, parlant plus lentement et moins souvent que les autres. Leur langage corporel est plus contenu et réservé. Ils risquent de se réfugier dans le silence lorsqu'ils sont confrontés à des personnes trop agressives ou émotives.
Par Alain BERTRANDE - Publié dans : Modèle DISC
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Bienvenue aux

  4  lecteur(s) en ligne 

pave_etudia.jpg

 
Pour nous contacter
 
   mail_question.jpg
 
 

 

 

arcenciel.gif 
 

manager_go.jpg

 

ID.jpg

 

 
 
entretien d'évaluation
Quel jugement portez-vous sur les entretiens d'évaluation dans votre entreprise ?
excellent
bon
satisfaisant
décevant
médiocre
l'entretien annuel n'est pas pratiqué

Résultats
 
entretien d'évaluation
Quel est le point que votre manager pourrait améliorer durant l'entretien d'évaluation ?
sa capacité à me motiver
sa connaissance de mon poste et de mon activité
sa capacité à me conseiller
sa qualité d'écoute

Résultats
 
 
Il est essentiel d'élaborer un plan d'action commun pour que l'entretien d'évaluation trouve une conclusion positive. Pour donner de bons résultats, un plan d'action doit suivre le modèle SMART:
- Spécifique: que voulons-nous réaliser concrètement?
- Mesurable: il faut pouvoir mesurer les objectifs (durée, qualité, quantité, coûts ...).
- Approprié: l'entretien s'accorde-t-il aux objectifs de l'organisation et aux besoins de votre collaborateur?
- Réaliste: il doit être acceptable, correspondre aux moyens de votre collaboration et de votre organisation.
- Temps: le plan aura une échéance, à diviser en étapes pour permettre un suivi régulier.
 
recrutement
Pour recruter, vous vous fiez avant tout
aux diplômes
à l'expérience
à la personne

Résultats
 
recrutement
Faites-vous passer un test de personnalité à vos candidats ?
Oui
Non
Pour certains postes

Résultats
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés