DISCommuniquer

bouton-testezvous.gif

 


Vu dans la presse

lentreprise.jpg


  
 
 
anim_diagnostic.gif
 
360_o.gif
   
  Le Modèle DISC

Outil de management, de soi même, d’autrui et des situations, permettant de mesurer le comportement d’une personne ainsi que ses motivations, ce qui la pousse à agir. Chacun d’entre nous possède des niveaux différents de chacune de ces couleurs, c’est ce qui nous rend unique.

testezvous.jpg
fabart.jpg


Le management
situationnel

 

Cliquez ici pour lire l'article "le management situationnel"

Directif: Le manager prend la décision. Il donne des instructions précises et surveille de près les résultats.
 
Persuasif: Le manager prend la décision après discussion ou explications. Le manager explique ses décisions et donne des occasions de discuter.
 
Participatif: Le collaborateur prend la décision avec le soutien du manager. Le manager partage les idées et facilite la prise de décision.
 
Délégatif: Le collaborateur prend la décision. Le manager délègue ses pouvoirs pour les décisions et l'exécution. 


Le MBTI

 
Cliquer pour lire l'article sur le MBTI
Etabli d'après les travaux de Carl Jung par Katharine Briggs et sa fille Isabel Myers, l'indicateur typologique Myers-Briggs offre 16 types de caractère possibles à partir de 16 combinaisons.
 


Préférences cérébrales

 
 
   


 La fenêtre de JOHARI
Modèle qui représente le degré de connaissance de l'autre et de soi-même dans les relations entre individus. Il traduit les différentes interactions entre l'individu et le groupe dans lequel il évolue. 
 
 
Le modéle
Blake et Mouton
Cliquez pour lire l'article sur la Grille de Blake et Mouton
 
Cette grille permet de définir cinq styles de comportement (susceptibles de variations et de nuances). Ce sont:
- le style 9.1 "boulot-boulot": exclusivement axé sur la production, il cherche à éliminer au maximun l'incidence des facteurs humains.
- le style 9.9 "esprit d'équipe": développe simultanément et de façon harmonieuse un fort souci des personnes et des exigences de production élevées.
- le style 1.9 "gentil organisateur": uniquement préoccupé du climat et des bonnes relations, il laisse au second plan les exigences de production.
- le style 5.5 "opportuniste-pragmatique": négocie adroitement et à tour de rôle entre la satisfaction des demandes personnelles et les exigences de production.
- le style 1.1 "retrait": n'assure qu'un minimum d'instructions, d'information et de présence.
 
 

Bienvenue aux

    lecteur(s) en ligne 

pave_etudia.jpg

 
Pour nous contacter
 
   mail_question.jpg
 
 

 

 

arcenciel.gif 
 

manager_go.jpg

 

ID.jpg

 

 
 
entretien d'évaluation
Quel jugement portez-vous sur les entretiens d'évaluation dans votre entreprise ?
excellent
bon
satisfaisant
décevant
médiocre
l'entretien annuel n'est pas pratiqué

Résultats
 
entretien d'évaluation
Quel est le point que votre manager pourrait améliorer durant l'entretien d'évaluation ?
sa capacité à me motiver
sa connaissance de mon poste et de mon activité
sa capacité à me conseiller
sa qualité d'écoute

Résultats
 
 
Il est essentiel d'élaborer un plan d'action commun pour que l'entretien d'évaluation trouve une conclusion positive. Pour donner de bons résultats, un plan d'action doit suivre le modèle SMART:
- Spécifique: que voulons-nous réaliser concrètement?
- Mesurable: il faut pouvoir mesurer les objectifs (durée, qualité, quantité, coûts ...).
- Approprié: l'entretien s'accorde-t-il aux objectifs de l'organisation et aux besoins de votre collaborateur?
- Réaliste: il doit être acceptable, correspondre aux moyens de votre collaboration et de votre organisation.
- Temps: le plan aura une échéance, à diviser en étapes pour permettre un suivi régulier.
 
recrutement
Pour recruter, vous vous fiez avant tout
aux diplômes
à l'expérience
à la personne

Résultats
 
recrutement
Faites-vous passer un test de personnalité à vos candidats ?
Oui
Non
Pour certains postes

Résultats
 

Archives

3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 08:32

 

email-clipart.png

Au cours d'une seule journée, vous êtes susceptible de recevoir des courriers électroniques d'une douzaine de personnes. Il est intéressant de noter, n'est-ce pas, que les courriels sont souvent de styles radicalement différents d'une personne à l'autre ? Direct, autoritaire, décousu, amical... Souvent, en fonction de la personne qui envoie l'e-mail, vous savez à quoi vous attendre avant même de l'ouvrir. 

Oui, le style d'écriture joue un rôle dans les différentes approches à l'e-mail. Mais la personnalité aussi. Voici un regard sur les différentes façons qu'ont les quatre types de personnalité DISC principaux d'approcher le courriel, et la meilleure façon de communiquer avec eux.


Type D 

Les personnes ayant une personnalité de type D pensent vite et prennent des décisions rapidement. Ils avancent à un rythme rapide, et préfèrent une communication simple, directe - tourner autour du pot n'est pas leur style. Quand vous ouvrez un e-mail qui est une seule phrase longue allant droit au but, vous êtes probablement face à un D. Dans leurs e-mails, ils ont tendance à ne pas perdre de temps avec un bavardage d'introduction, les mondanités, ou même les salutations officielles. 

Lorsque vous envoyez un e-mail à un D, essayez de faire écho à ce style direct. Si vous leur envoyez un e-mail qui fait plus d'un paragraphe, ils ne feront que le parcourir. S'ils ne peuvent pas comprendre immédiatement l'objet de l'e-mail, ils l'ignorent. Bien que cela puisse aller contre vos sensibilités littéraires, lorsque vous écrivez un courriel à un D, soyez bref. Mieux encore, essayez d'utiliser des puces. 

Si vous êtes un D, souvenez-vous : il est tout à fait approprié de garder vos e-mails courts et directs. Mais, en ajoutant une petite touche personnelle, même quelque chose d'aussi simple que « Salut Jean », ou « Passez une bonne journée », a beaucoup d'impact sur les types de personnalité I, S et C.


Type I 

Les personnes ayant une personnalité I sont extraverties et des boute-en-train naturels. Ils aiment être à proximité d'autres personnes, et sont stimulés par l'interaction sociale. En conséquence, ils ont le type de personnalité qui déteste le plus les e-mails - les personnalités I préfèrent généralement gérer les choses en personne plutôt que par Internet. Quand ils envoient des messages électroniques, ils ont tendance à avoir un style conversationnel et détendu, et non formulé avec le même sentiment d'urgence véhiculé par les e-mails rédigés par les personnalités D.

Lorsque vous envoyez un e-mail à un I, ils répondront plus facilement aux messages qui ont une touche personnelle. Gardez les choses légères et amicales. Un sens de l'humour et un peu de louanges vous amèneront loin avec un I.

Si vous êtes un I, souvenez-vous : un courrier électronique n'est pas la même chose qu'un message texte. Ce n'est pas Facebook, non plus. Ni un mémoire personnel. Lorsque vous êtes entre amis, tout est permis. Mais dans un e-mail professionnel, il n'y a pas lieu d'essayer d'être divertissant. Aussi, lorsque vous êtes au travail, assurez-vous que le niveau du discours de votre e-mail est professionnel. Évitez les abréviations comme « asap » ou  « mdr ». (Et surtout pas d'émoticônes de visage clignant des yeux ! Réservez-les à vos amis.)


Type S

Les personnes ayant une personnalité S sont fidèles, patient et bienveillant. Leur personnalité facile à vivre se reflète aussi dans leurs e-mails. Leurs e-mails sont personnels, chaleureux, et ont tendance à se concentrer sur la « vue d'ensemble ». Dans leurs écrits, ils ont tendance à aborder les situations dans une perspective qui inclut le bien-être de tous ceux qui sont autour d'eux.

Si vous envoyez un e-mail à un S, accordez une attention particulière à la façon dont vous livrez des nouvelles décevantes. Ils seront plus réceptifs aux mauvaises nouvelles si vous prenez aussi le temps d'expliquer que les questions qui sont importantes pour eux ont été prises en considération avant la prise de décision. Par ailleurs, ne leur faites pas parvenir d'énormes changements par e-mail. Ce genre de nouvelles, délivré notamment de façon impersonnelle et brusquement dans leur boîte de réception, ne sera pas bien reçu par un S. Ils n'aiment pas le changement, et doivent être gérés avec une approche plus progressive.

Si vous êtes un S, vous êtes très gentil et compréhensif. Ce sont de grands traits. Mais, il est aussi approprié de transmettre un sentiment d'urgence dans votre e-mail. Au lieu d'écrire « Si vous avez l'occasion, pourriez-vous... », essayez « N'importe quand, avant jeudi, je vous en serais reconnaissant, si vous pouviez... » (Les personnalités D, I et C apprécieront votre approche directe et spécifique.)


Type C

Les personnes avec une personnalité de C sont organisées et méthodiques. Ils sont aussi un peu, un côté introverti, et préfèrent prendre soin des choses par e-mail plutôt que dans une réunion en face à face. Les personnalités C aiment aussi l'e-mail, parce que cela leur permet de faire passer une grande quantité d'information instantanément. Si vous recevez un e-mail qui fait trois écrans de long et est rempli d'explications, de questions ou de données, vous avez certainement affaire à un C.

Lorsque vous envoyez un e-mail à un C, comprenez que si vous voulez qu'ils répondent, ils prendront beaucoup de temps à élaborer une réponse ; ils examineront les décisions soigneusement et s'assureront que leurs phrases sont parfaitement construites avant de cliquer sur Envoi. (Certains C lisent leurs e-mails plus de dix fois avant de les envoyer, juste pour s'assurer que tout est parfait.) Donnez-leur suffisamment de temps pour élaborer leur réponse. Si vous manquez de temps, soyez alors précis sur ce dont vous avez besoin et, sur quand vous en avez besoin. Incluez un délai pour la réponse, et communiquez autant d'informations que possible. Surtout, ne mettez aucune émotion dans vos e-mails, les personnalités C préfèrent aborder les choses logiquement.

Si vous êtes un C, essayez de décrire brièvement ce dont vous avez besoin en haut de l'e-mail, puis précisez votre pensée par la suite. Vous pouvez être aussi précis que nécessaire dans vos e-mails, aussi longtemps que vous n'enterrez pas le point ou la mesure à prendre trop en bas de la page. Si vous attendez jusqu'au paragraphe 4 pour finalement dire ce dont vous avez besoin, vous aurez déjà perdu l'attention des D et des I.

 

formulaire

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain BERTRANDE - dans Modèle DISC
commenter cet article

commentaires